BANDE DESSINEE


Vendredi 20 avril de 17h à 18h30

Lancelot Hamelin
dédicacera
Dans les eaux glacées 
du calcul égoïste 

Pour son premier scénario de bande dessinée, le romancier et dramaturge Lancelot Hamelin nous plonge dans le Paris surréaliste du début du XXe siècle et les soirées enivrées des années folles, au moment où le mouvement surréaliste embrase la capitale. Les noms d'André Breton, Cocteau ou Picasso fascinent autant les modernes qu'ils choquent les conservateurs. Leurs oeuvres préoccupent sérieusement les pouvoirs en place qui les considèrent comme de dangereux manifestes révolutionnaires. Le dernier objet du scandale étant L'Âge d'or, un film écrit par Dali et Buñuel, tellement sulfureux qu'il circule clandestinement sous un faux-titre issu du Capital de Marx : «Dans les eaux glacées du calcul égoïste». Victor, gueule cassée de la Première Guerre mondiale, est engagé par l'armée française pour infiltrer ce milieu et arrêter la troupe. En fréquentant ces artistes de l'intérieur, Victor va ainsi apprendre à mieux les connaître. Au risque de devenir, à son tour, fasciné par eux... Un diptyque témoignant à la fois d'une grande érudition et d'une maîtrise narrative exemplaire, magistralement dessiné par Luca Erbetta.
 
Lancelot Hamelin est passionné par les rapports entre fiction et réalité: ses projets l’entraînent vers le théâtre, le roman, la série télé, le reportage ou encore la bande dessinée. Depuis 5 ans, iI travaille sur la vie onirique, qui constitue un autre biais pour approcher le réel. Ses pièces sont éditées par Théâtre Ouvert et Quartett, et ses romans par Gallimard. Il est associé au théâtre Nanterre-Amandiers, développe deux projets de BD avec Glénat, collabore à la revue Parages du TNS et fait partie de l’auteur collectif Petrol. Il en résidence au théâtre Nanterre-Amandiers depuis 2014. Il participe cette année à Text'Avril, festival d'écritures contemporaines organisé par le Théâtre de la Tête Noire à Saran, et a récemment dirigé des stages auprès des élèves du Conservatoire d'Orléans.

ATELIERS LACAN

 L'évènement Lacan: subversion des Discours
On doit toujours penser contre soi-même: ainsi Lacan, s'opposant à Kierkegaard, auteur du "Concept d'angoisse", déclarait: "Entre le concept et l'angoisse, il faut choisir". Mais il n'a, pas plus que Kierkegaard ,voulu, ni pu, choisir. Il n'a cessé au contraire d'inscrire la douleur d'exister, qui rassemble toute la clinique, dans des coordonnées théoriques où il ne pouvait échapper au débat avec les philosophes, aux prises, depuis toujours avec l'inquiétante étrangeté de l'expérience humaine. Entre le "Je pense" de Descartes, et le "Ca pense" de Freud, que s'est-il passé dans le champ de la culture, quelle relève apporte la Psychanalyse dans la tradition des Lumières?
C'est ce chemin que nous parcourons, d'année en année, lors de ces rendez-vous initiés et menés une fois par mois par Pauline Prost le samedi, de 10h30 à midi.  
Voici la prochaine date de cette sixième saison :
SAMEDI 21 AVRIL 2018 
SAMEDI 12 MAI